Rossana Viola_NOPLASTIC_Alexandra Mas-14

performance & screening - No plastic

Art Miami - Official calendar

December 2019

stay tuned for details 

ART MIAMI

Future Art Show

SunGod-mini.jpg

Vernissage February 11th - 3 to 10pm

(exclusivement sur invitation)

28 groupes, correspondant à autant de sensibilités ou de tendances de l’art actuel

Groupe de François Fasnibay:

"Voyages Instantanés"

Ouvert au public du Mercredi 12 au Dimanche 16 février 

(réservez vos billets en ligne)
Mercredi 12, Vendredi 14, Dimanche 16 Février de : 11h à 20h
Jeudi 13, Samedi 15 Février de : 11h à 22h.

Salon Comparaisons

Grand Palais-Art Capital

Future Art Show

© 2020 Alexandra Mas

Androïde Revival, pictography by Alexandra MAS

Le Magnifism

by Jean DEULCEUX , art critic & lecturer

Il s’agit d’un mouvement qui regroupe des créateurs, des artistes, des penseurs, des scientifiques menés par le but : l’art du Beau.

Prenons un exemple concret, reconnaissons que La Joconde n’ rien de superbe en tant que femme, mais en tant qu’oeuvre, en tant que travail réalisé par l‘artiste.

Il est pour moi comparable aux bottega du Quattrocento de la Renaissance florentine.

Cet atelier, au XVéme siècle, est un lieu où quotidiennement s’y déroule discussions animées, des parties de musique, de échanges entre voyageurs érudits, écrivains et philosophes.

Aux cours d’entretiens certains magnifistes m’ont confié la matière même de cet article.

Ce nom «magnifisme» vient de «magnus»- le grand- latin. Entendons le comme le grand art, retrouver le pouvoir de l’instant esthétique qui depuis plus d’un siècle a été baffoué. Ne confondons pas cependant avec le mot «magnifique»

Les artistes Alexandra Mas et Lavenair sont partis de l’impulsion créative, le besoin de créer ainsi que de stimuler l’émotionnel du récepteur de l’œuvre. C’est à mon sens le retour du «Beau» platonicien. Se mettre autour d’un nom afin de fédérer même si les matières des travaux ne sont pas similaires à tous, les magnifistes inscrivent en ci leur similarité. Une œuvre peux se voire en création scientifique et vice versa. L'intérêt porte également sur le comment le cerveau du concepteur ou du spectateur réagit face à la création. Le centre commun est leur intérêt en cette quête d’un monde nouveau et meilleur.