SunGod-mini.jpg

Vernissage February 11th - 3 to 10pm

(exclusivement sur invitation)

28 groupes, correspondant à autant de sensibilités ou de tendances de l’art actuel

Groupe de François Fasnibay:

"Voyages Instantanés"

Ouvert au public du Mercredi 12 au Dimanche 16 février 

(réservez vos billets en ligne)
Mercredi 12, Vendredi 14, Dimanche 16 Février de : 11h à 20h
Jeudi 13, Samedi 15 Février de : 11h à 22h.

Salon Comparaisons

Grand Palais-Art Capital

IMG_6962.jpg

Vernissage February 14th - 7pm

Campo San Zaccaria, 4683, Venezia

Artist Alexandra Mas, mask master Sergio Boldrin & photographer Marco Tassini are questioning the consumption phenomenon and its result: the pollution. Alexandra Mas is also inviting other artists to participate with their interrogations on plastic pollution through Shim Art Network. 

Canon Fr, La Bottega dei Mascareri, city of Venice

Mas Tassini Studio, IFA Paris, Shim Art Network

Spazio d'arte San Vidal

Amor che nullo amato amar perdona

Rossana Viola_NOPLASTIC_Alexandra Mas-14

stage performance 16th - 3.15pm

Piazza San Marco, Venezia

Artist Alexandra Mas, children from la Scuola di Danza Marina Prando, Venezia, will present a 3 act performance on the Carnival stage. 

World wide avant-premiere of

"Lets Make earth Cool Again"

by Freddy Clarke and Robert Trent Jones Jr 

Mas Tassini Studio, IFA Paris, Shim Art Network

CARNAVALE DI VENEZIA

presenta

ECO ARTIVISM

© 2020 Alexandra Mas

The Power of the Intuition

par Axel Viersac

Ce que les « -ismes » nous apprennent depuis plusieurs années, c'est avant tout l'irréductibilité de l'esprit humain. Confronté à l'ensemble des choses, idées ou mouvements existants, il est souvent nécessaire de se positionner d'une nouvelle manière. Parfois en s'inspirant de ce qui est, parfois en établissant une pensée nouvelle ex-nihilo. Quoi de mieux qu'un « isme » pour faire d'un simple mot l'incarnation d'un champ théorique nouveau ?

 

 

What “-isms” are teaching us since years, is before anything-ells, human spirit irreducibility. Confronted to all things, ideas and already existent movements, we often need to position ourselves in a new manner. We sometimes get inspiration from what already is, sometimes establishing a new thinking ex-nihilo. What could be better than an “ism” to make, out of an ordinary word, the embodiment of a new theoretical field?

Tout est expérience et tout est enseignement. Sachez quand réflechir et quand faire confiance à votre instinct, à votre intuition. Sachez contempler le monde. Ceci permet à l'artiste de trouver l'inspiration, ou de faire naître en lui l'émotion qu'il partagera, et au spectateur de comprendre l'émotion qu'il ressentira face à l'oeuvre réalisée, et à toute autre personne d'enrichir son panel d'émotions, et d'idées, exprimables dans tous les domaines possibles. Être magnifiste c'est accepter d'être une entité participante du monde qui nous entoure et de tout ce qui le constitue, nous faisant entrer dans un processus de co-création et de re-création permanente, nécessaire à l'épanouïssement de la vie émotionnelle de tout un chacun.

Ce n'est pas que le monde en tant que tel. Mais bien le monde tel qu'il m'apparaît, tel qu'il est, ou peut être pour moi. Ainsi, apprenez à vous détacher de la réflexion. Apprenez à simplement observer, à contempler, et à ressentir le monde. Nous sommes aujourd'hui bien trop occupés à courir dans tous les sens et à penser à des choses qui ne sont pas encore devant nous, auxquelles nous ne sommes pas encore confrontés. Le magnifisme c'est l'instant présent. C'est cette capacité de s'arrêter et d'apprécier le soleil qui effleure sa peau, cette capacité d'apprécier les choses les plus simples qui sont les plus belles. Enrichissez-vous de la moindre chose.

par Axel Viersac